samedi 24 février 2018

Ghana: Nana Akufo Addo se retire des Crédits du FMI (Fonds Monétaire International)


ghana-nana-akuffo-addo-fmi
Nana Akufo Addo, Président du Ghana

Nana Akufo Addo a décidé de retirer le Ghana des crédits du FMI (Fond Monétaire International). Il l’a clairement fait savoir lors de son deuxième compte rendu annuel devant le
parlement, sur la situation du pays.Voici ses propos: "Je suis heureux d'annoncer que le programme de facilités de crédit prolongé, soutenu par le FMI, qui a démarré en 2015, prendra fin cette année. Nous sommes déterminés à mettre en place des mesures de sorte à ce que nous n’ayons aucune raison de demander à nouveau l'assistance de ce puissant organe". 


Nana Akufo Addo entend donc s’appuyer sur les propres recettes du Ghana pour les dépenses de fonctionnement et d’investissement du pays.

Il a ajouté que son gouvernement a réussi à réduire certaines taxes, à baisser l'inflation et les taux d'intérêt, et à stimuler la croissance économique passant de 3,6% en 2016 à environ 8% actuellement, en précisant que le déficit est passé de 5,6% à 6,3% et que la croissance de la dette a réculé, passant de 36% à 13,6%.

"Nous avons augmenté nos réserves internationales, maintenu la stabilité relative du taux de change, réduit le ratio dette / PIB et le taux d'accumulation de la dette. Nous avons payé près de la moitié des arriérés hérités (de l’ancien gouvernement). Et surtout, nous sommes à jour sur les obligations envers les fonds statutaires ", a-t-il déclaré.

Quant à l’épineuse question du chômage, Nana Akufo Addo a indiqué q'un crédit moins cher pour les entreprises en vu de stimuler l'emploi, a été mis en place, et que son gouvernement entend employer 100.000 jeunes en 2018, dans les secteurs de la santé, l'éducation, l'agriculture, l'assainissement et le recouvrement fiscal.

Il a également annoncé que: "Le programme Digital Marketing et entrepreneuriat lancé au Centre numérique d'Accra avec dix centres de formation régionaux, a déjà recruté 3 000 jeunes chômeurs pour suivre une formation de trois mois totalement prise en charge". "Ecobank Ghana a déjà offert d'embaucher les 3 000 jeunes, après le programme de formation", a t’il ajouté.

Quant au reste des secteurs, le président Ghanéen a fait savoir que son gouvernement a transféré environ 3,1 milliards de Ghana Cédi(1Ghc=120 frs cfa environ) de fonds de pension dans les comptes de dépôt des régimes de retraite, des fonds qui avaient été suspendu pendant six ans.

Il prévoit également la construction d’une ligne ferroviaire Tema - Ouagadougou.

Ce sont là, autant de mesures sur lesquelles Nana Akufo Addo entend s’appuyer pour réussir le sevrage du Ghana, des crédits du FMI. Pour rappel, le Ghana est deuxième producteur d’or en Afrique, après l’Afrique du sud, et deuxième producteur mondial de cacao, après la côte d’ivoire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Nous adorons vos commentaires. S'il vous plaît, pas de propos injurieux, pas de liens, pas de spam. Une fois soumis, votre commentaire mettra un peu de temps à apparaître. Merci.